J’ai testé pour vous : s’habiller en femme fatale

 

 Certains diront peut-être qu’est-ce qu’il y a de spécial à s’habiller de façon très féminine. Je vais vous dire pourquoi ?

D’habitude, je suis le genre de jeune femme qui s’habille de façon à ce que personne ne s’occupe de ma présence. Un sweat shirt coton avec des manches longues avec un pantalon et des tennis ou des ballerines. Le visage sans aucun artifice ni boucles d’oreilles.

 

Pour changer un peu, j’ai choisi un look carrément différent du mien. J’ai mis :

–        une robe qui épouse bien les formes du corps, pas trop longue, ni trop courte, un peu plus haut que les genoux (le genre de robe qui monte beaucoup quand on s’assied)

–        Des chaussures avec des talons : pas trop haut mais assez pour se faire remarquer, environ 8 cm.

–        Un peu de maquillage : du eyeliner, un rouge à lèvres (rouge vif)

–        Des boucles d’oreilles (avec un joli motif en forme de fleur, de couleur bleu turquoise, pas trop grand)

–        Un petit chapeau pour peaufiner le tout

 

Pour vous dire que du look garçon manqué au look féminin affirmé, le changement est quand même là.

 

Comment je me suis sentie ?

Changée et pas très à l’aise. Mais, je voulais le faire et je me suis dite un jour habillée de cette façon ne me tuera pas.

 

La réaction des gens ?

–          La famille : tout le monde a posé la question mais qui est la personne pour qui tu t’habilles fémininement et à quelle occasion ?

–          Les collègues te regardent d’une façon indescriptible. Certains te complimentent mais d’autres n’ont que ce regard « bizarre ». Ils te matent de la tête jusqu’au pied et des pieds à la tête comme si tu es devenue une extraterrestre. (rires) Tu bénéficies même de certaines faveurs que tu n’as jamais eues auparavant. Et les uns ont fini par connaître ton existence.

–          Les amis, la plupart m’ont demandé qui étaient l’heureux élu et ils disaient qu’un gars est surement la cause de cette belle surprise ! (rires) Ils te lancent : « mmh ! Sexy et féminine ! wow ! »

–          Les gens dans la rue : ceux qui m’ont plus marqué sont ces automobilistes (jeunes et moins jeunes) qui s’arrêtent pour me demander où j’allais et qu’ils veulent bien me raccompagner parce que je suis « jolie ». (rires)

–          Certaines personnes n’hésitent pas pour te lancer : « bonjour chérie, manja akia ndriii ! ». et d’autres, « ateriko ve neny e ? »

–          Les sourires par-ci, par-là, sans compter les clins d’œil, etc.

 

Pour celles qui veulent se faire remarquer ou pour obtenir quelques faveurs venant de la gente masculine, je leur conseille ce genre de look féminine (avec une jupe assez féminine, pas trop courte ni trop vulgaire).

 

Le problème est qu’une fois la journée fatiguée, je me sens comme si j’avais fais deux fois plus de boulot à cause de talon. Pour la petite robe, le hic, c’est quand tu t’assieds, surtout quand ces tes collègues de sexe masculin qui sont à côté de toi (à gauche et à droite). Tu dois trouver un moyen pour cacher tes cuisses (j’avoue que je me sentais un peu dénudée vu qu’on pouvait voir une partie de mes cuisses). Puis, je me suis mise à pensée : « oh la la, les gars voient mes cuisses, pourquoi j’y ait pas pensé avant ! » Là, c’est la galère pour trouver quelque chose pour cacher les cuisses).

 

Bref, s’habiller féminine ? Moi ? Euh… Pas tout le temps ! De temps en temps peut-être !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s